Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Montagne (alpinisme, ski de rando, escalade) & voyages


La grande Arabesque, parcours partiel (sans Mont charvet)

Publié par Laurent sur 16 Septembre 2012, 18:52pm

Catégories : #Escalade

  Ca faisait un bail que je rêvassait devant le topo de cette voie Piola ou plutôt cet enchainement de voies calcaires de difficulté modérée dans les Aravis. Bien sûr pas question de le réaliser à la journée mais plutôt sur deux jours ce qui fait quand même pas loin de 1200 m d'escalade en 5+/6a et qui permet de visiter les combes des Aravis, de la Mamule, en passant par le Mont charvet, Chombas et la Pointe Perçée. La météo est bonne en ce week end de mi Septembre, Philippe est dispo, on fonce.

le topo: http://www.camptocamp.org/routes/56025/fr/pointe-percee-la-grande-arabesque

Niveau logistique on se gare aux Confins, et départ vers 6h00 du mat du parking direction le refuge de la Bombardellaz ou on dépose des affaires avant de monter vers la Mamule pour gravir le tonneau des danaides, 10 long, 300m 6a/b max.

Le départ avec le rocher et les doigts froids n'est pas facile, mais après 3/4 longueurs on atteint le soleil. On arrive au sommet de la voie vers 11h30 et une heure plus tard après un parcours d'arête facile mais en rocher moyen par endroit, on atteint le sommet de La Mamule.

Un pique nique sympa au sommet, un peu de recherche et on enquille les 3 rappels un peu glauques dans une gorge afin de rejoindre Chombas. Il est alors 14h00, et on compte encore faire Mama Miaz et la neige au Sahara.

Là on galère pour trouver le départ de la neige au Sahara en cherchant la falaise trop bas dans la combe. On se fait rattraper par une cordée de parisiens qui nous montre le bon chemin mais on aura perdu pas mal de temps, on attaque finalement Mama miaz et ses deux belles longueurs vers 16h00.

Ensuite on veut enchainer sur la neige au Sahara, mais le brouillard s'est levé et par endroits on ne voit pas à 20m, il fait plus froid, Philippe commence à se démotiver malgré mon insistance et c'est vrai qu'on commence à fatiguer, et à se dire qu'on risque  de galérer dans le brouillard pour descendre et de rentrer à point d'heure au refuge, bref après avoir fait juste L1 de la neige au sahara on descend, tout comme les Parisiens.

 Finalement ça nous permet d'arriver au refuge pour l'apéro: les bières et le vin rouge nous permettent de ré-hydrater mais je sens que j'ai les jambes qui fatiguent par toutes ces marches d'approches entre combes du au manque d'entrainement de cet été, c'est qu'il faut autant marcher que grimper dans ce truc...

Après un petite discussion j'arrive à convaince Philippe de zapper la voie la neige au Sahara afin de se concentrer sur les deux dernières du parcours (en effet neige au Sahara n'est apparemment pas la plus belle, la descente du Mont Charvet vers Chombas étant un peu plus scabreuse et ça aurait fait une journée trop longue dimanche d'echainer 3 grandes voies + 3 heures de marche retour vers les Confins)

Bref le dimanche matin, on se dirige vers Chombas, une bien jolie combe bien sauvage, ou on croise des bouquetins, Chamois mais pas un grimpeur...

On part dans l'été indien encore à l'ombre et on profite bien de ces très jolies longueurs, ma préférée du parcours, dalles, dièdres, gros bacs, un peu de raide, un peu de dalle tout y est mais avec des bonnes prises.

Au sommet on pique nique, puis traversons les lapiaz vers Gramusset. On attaque vers 14h00 les 7 longeurs d'Ombre chinoises, les deux premières longueurs sont blocs, les 4 dernières sont bien jolies, mais j'ai les pieds explosés par la chaleur et la marche et Philippe aussi, les dernières cannelures seront dures pour les orteils. On zappe le sommet de la pointe percée déjà gravi et filons vers le refuge de Gramusset, puis le sentier qui file vers la Bombardellaz et les confins ou on arrivera à la nuit, bien fourbus mais contents de s'être mis à peu près 900 m de beau calcaire sous les chaussons ! Y a bon les Aravis pour l'escalade aussi !

 Les photos: 

Le samedi avant d'arriver au refuge de la Bombardellaz De Grandearabesque
L'aiguille noire de Tardevant vue de la Mamule De Grandearabesque
Combe de la grande Forclaz De Grandearabesque
Le beau calcaire dans le tonneau des Danaides  De Grandearabesque
Vu sur la combe du Mont Charvet De Grandearabesque
Ombres sympas De Grandearabesque
Jour 2: Philippe dans l'été indien De Grandearabesque
Toujours été indien De Grandearabesque

dans l'été indien à la sortie au soleil De Grandearabesque

Pique nique à la sortie de l'été indien De Grandearabesque
Combe des Verts et pointe percée De Grandearabesque
Sortie de la falsiase de Gramusset de la voie Ombre chinoise  De Grandearabesque
Beau temps en face De Grandearabesque
Les parisiens dans ombre chinoise De Grandearabesque
Le pilier d ela voie Ombre chinoise De Grandearabesque
Gramusset De Grandearabesque
Au refuge il est temps de rentrer De Grandearabesque
De Grandearabesque
Un bouquentin pas vraiment peureux De Grandearabesque

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents