Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Montagne (alpinisme, ski de rando, escalade) & voyages


La traversée des arêtes de la Meije le 27/07/07

Publié par Laurent sur 3 Août 2007, 14:18pm

Catégories : #Alpinisme

Un rêve qui se réalise..la traversée des arêtes de la Meije, sans doute l'une des plus belles courses d'arête des Alpes, sur un sommet emblématique et magnifique.

Après notre descente très longue du rateau via le vallon de la selle, on fait un bon dodo au camping de la Bérarde.

Initialement on voulait remonter au promontoire via les enfetchores, mais finalement on choisit de remonter par le Chatelleret une deuxième fois parce qu'on est un peu cassé et que ça nous permet de faire la grasse mat'...

En montant à la Meije : ca y est la neige a bien fondu depuis deux jours, ca va être tout bon...

 

IMG_1690

Le refuge est bien bondé avec notamment plein de guides. On retrouve JY et Paul qui après s'être enquillés une voie Cambon dans le pic N des cavales et la voie normale du Pavé vont dans la Pierre Alain, un superbe objectif où il faudra bien que j'aille un jour !

La nuit est trop courte et je dors mal, et à 4h00 du mat tout le monde debout..c'est le bordel, on attend que tous les guides partent et on s'équipe à notre tour, Michel qui a déjà fait 3 fois les arêtes et la Pierre Alain part devant,suivi de Pierre et moi.

Le topo et notre sortie sur c2c : http://alpinisme.camptocamp.com/sortie12370.html?page=2

On s'encorde à la sortie du refuge et on passe le pas du crapaud de nuit...le corps séchauffe rapidement, pas besoin de Gore Tex. Ensuite on monte régulièrement à corde tendue, Michel pose des protections tous les 15m environ..

On avance bien, le soleil se lève assez rapidement, on attaque le Duhamel, il n'y a pas trop de neige. Une cordée de Marseillais nous suit de près, on fera toute la course avec eux.

A l'attaque de la muraille Castelnau : la dalle Castelnau

 

IMG_1695

Le vent du Nord s'est bien levé, ça pèle et c'est pas si évident ces passages en 3+...ca y est on attaque la "vraie grimpe". Ca traverse à droite puis à gauche sur des vires.

On passe ensuite à l'ascension du dos d'Ane :

 

IMG_1702

Michel dans le dos d'ane :

 

IMG_1703

Ensuite on passe la dalle des autrichiens, Michel passe droit dans la dalle, c'est le passage historique et le crux de la voie, 3+ (?!!) sur réglettes que j'aurai bien côté 4c/5a en école d'escalade ! ils savaient grimper les conquérants de la Meije...

Ensuite on passe la pas du chat, ou il faut un peu s'accroupir pour ne pas faire toucher le sac à dos contre la paroi...pas si évident.

On remonte un couloir, puis une traversée vers la droite dans une dalle avec redescente nous amène au bivouac du glacier carré.

Bonne pause indispensable, on met les crabes et on observe la suite.

IMG_1706

Le glacier est ultra tracé on le remonte facilement. Arrivés à la brèche du glacir carré le vent du N souffle fort, on met vite la Gore Tex et gardons les crampons pour attaquer l'arête ouest du grand pic. On prend droit au dessus du glacier carré et on se paume un peu. Pas si évident de grimper en crampons, Michel cherche un bon relais, on hésite, part tout droit et puis à droite. On fait ensuite une traversée un peu expo su pitons moyen, il y a du verglas, on arque les doigts et les crampons sur des réglettes et ça passe et on rejoint la "vraie voie". Une traversée en neige et rocher et on arrive à un relais sur chaîne. on rejoint le bas du passage du cheval rouge. Pierre et Michel le passe en crampons, je les enlèvent, les fixe au baudrier. Ca passe mieux sans quand même, je me rétablis et voit les a pics de la face N, c'est magnifique.

Je passe le chapeau du capucin un surplomb à prises franches, le sommet est en vue !

On continue en tendu, et on débouche au sommet, il est 13h30, c'est magnifique !

La vierge du sommet avec le rateau en toile de fond :

IMG_1711

Les photos souvenirs classiques :

IMG_1715

 

IMG_1713

Le doigt de dieu et les arêtes : c'est pas fini !!

IMG_1717

 

IMG_1720

On prend notre temps au sommet, la cordée de Marseillais nous rejoint, et on va chercher les rappels. Il y a une autre cordée qui débouche de la face S, ils viennent de la Pierre Alain. Les rappels sont une bonne vingtaine de mètres plus bas, on les fait sur un becquet avec des vieilles sangles. Ensuite, on retrouve les rappels sur chaine. on met un peu de temps à trois surtout que comme c'est du trois il faut souvent démeler les cordes. Nous voilà à la brèche Zsigmondy. On installe un relais sur friend et becquet et Michel part sur une arête mixte. Il y a du gaz, à droite le couloir Zsigmondy, à gauche, le couloir Gravellote. Le rocher très moyen me fait bien flipper au départ, on a gardé les crampons, ensuite on passe une arête style rasoir et on arrive au cable.

Les câbles permettent de contourner une dent particulièrement raide en face N. On descend le cable vaché dessus, puis on remonte dans une goulotte en glace qui doit faire 50° voire 60° par endroit, avec le cable c'est facile il suffit de tirer dessus...

Au dessus on garde les crampons et on continue en tendu. Je commence à en avoir marre de grimper en crampons sur ce bon granite, mais comme il y a des petits passages mixtes c'est préférable de les garder.On contourne la 2ème dent versant S sur le fil, il y a du gaz, on aperçoit le promontoire en contrebase, c'est impressionnant. Les passage d'escalade ne sont pas difficiles mais il y a quand même bien du gaz, et il vaut mieux tester un peu les prises. On se fait une autre petite pause pour boire et se réencorder sur un seul brin et on arrive à un premier rappel de 15m.

Quelques photos sur les arêtes (copyright photos : Michel), j'avais laissé l'appareil au fond du sac :-(  :

DSC05677

 

DSC05679

 

DSC05678

 

Une cordée sortait du doigt de Dieu (directe Chaud) et faisait bronzette au sommet :

 DSC05674

JY a également pris quelques photos des arêtes :

Photo 345

 

Photo 344

 

Photo 330

 

On enchaine avec les autres dents, ça prend du temps, on est trois et on s'arrange avec la cordée de marseillais (mais néanmoins amie ;-p) qui nous suit pour installer les rappels. On gravit le doigt de dieu par l'arête sur la droite, on a toujours les crampons.

Au sommet c'est magnifique, on a les lumières du soir, un spectre de brocken se forme da,s les nuages on voit notre ombre dans les nuages, moments magiques avec les nuages qui remontent et cette enfilade d'arêtes aériennes...

On installe les trois rappels pour descendre, là aussi il faut du temps, on fait un 1er rappel court, un second, il faut s'encorder et traverser une arête sur 30 m pour trouver le dernier rappel, plus long. On installe le dernier, la nuit arrive et on sera à la Rimaye à la tombée de la nuit. Il est 21h45, on est levés depuis 4h00 du mat...quelle journée crevante mais magique !! on aura fait durer le plaisir !

 On arrive à l'Aigle il est 2hh30/23h00 je ne sais plus trop, le gardien Alain vient nous accueillir, super sympa, il nous a préparé un petit casse croute, saucisson, fromage et dessert, on se rue dessus sans plus attendre. On a de la chance il reste de la place au refuge, on s'installe et on essaie de dormir dans ce refuge en bois, le plus haut du massif des Ecrins, un refuge historique et superbe, pour plus d'infos lisez cet article :

http://chaps.canalblog.com/archives/2005/05/31/537958.html

Je demande au gardien si mon frère JY et Paul sont bien rentrés, il me dit oui, ils sont arrivés à 17h00 après être sortis au sommet de la Pierre Alain à 12h00 ! Paul a doublé quelques cordées et tracé dans la voie telle une F1 des montagnes, JY essayant de suivre comme il peut ;-p. Ils ont bien avancé et on trouvé tous les passages clés sans hésiter de cette voie qui a l'air superbe et où il faudra bien aller un jour...

La nuit à l'aigle sera courten surtout que le vent qui siffle en rafales nous empêche un peu de dormir. Levé à 8h00 j'en profite pour prendre quelques photos :

 La Meije orientale :

IMG_1722

Doigt de dieu et Meije orientale vus du refuge de l'aigle :

IMG_1721

Le grand pic et les arêtes de la Meije :

IMG_1724

Le doigt de dieu :

 IMG_1723

Le pavé et le Gaspard :

IMG_1727

Le glacier de l'homme :

IMG_1729

Superbe lumières du matin :

IMG_1728

 La descente du refuge après les vires Amieux :

 

IMG_1747

Michel, Pierre et JY avec la Meije en toile de fond :

 

IMG_1750

Commenter cet article

Christine 13/07/2008 19:09

les photos sont superbes et permettent de revivre cette ascenscion et traversée bien précisément. Une super idée d'avoir mis le lien du blog de Chaps. J'ai eu l'immense plaisir d'aller à la Meije avec lui et c'est bien lui rendre hommage ici, lui qui aimait temps cet endroit.Bravo aussi pour le blog dans son ensemble!

Laurent 09/08/2007 10:22

Salut Rachel,
Oui on a bien pris de le temps de déguster, surtout vu l'horaire qu'on a mis...:-p
Zigual : j'espère que la météo sera avec toi le 17 & 18 Aout, ça doit être magique de dormir la haut !

Rachel 08/08/2007 16:00

Superbe !
Tu as du te régaler ! J\\\'espère que tu lui as fait un bisous de ma part ;-)
A+

zigual 07/08/2007 20:35

Grandiose!
Voilà un récit et de belles photos qui me rendent impatiente pour faire cette traversée... normalement prévue pour le 17 et 18 août prochain, avec bivouac au sommet.
Merci pour ce compte-rendu!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents