Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Montagne (alpinisme, ski de rando, escalade) & voyages


Traversée des aiguilles dorées

Publié par Laurent sur 12 Septembre 2015, 20:41pm

Catégories : #Alpinisme

Une belle course bien longue & finalement assez physique. Rien à voir avec la petite grimpette de la veille en chaussons là on est dans une vraie course d'alpinisme classique...
L'approche est assez rapide depuis le refuge.On attaque les longueurs en 4+ en mixte qui mène à l'arête vers 07h30, des le début je souffle à essayer de gratonner avec mes crampons, le sac avec le 2ème brin de corde, piolet, bouffe, eau me tire bien en arrière...Dur de se mettre dans le rythme après avoir grimpé sans sac la veille :-p Après avoir enlevé les crabes, ça va mieux, je retrouve des sensations. David grimpe en tendu et j'essai de suivre le rythme. Au moment de faire une pause, je tombe le bouchon de ma bouteille d'eau, bon du coup on se boit 1.5 l cul sec, ça sera ça de moins à porter :-p...J'avoue que je me suis bien laissé guidé par David pour l'itinéraire , donc ça passe plus ou moins à gauche sur des vires versant sud jusqu'à la fissure en 6a...avec quand même des pas d'escalade physique qui tirent un peu sur les bras et les épaules.
Pour la fissure en 6a David en tête à du bien nettoyer toute la fissure remplie de neige et sortir les chaussons, avec cette neige c'est pas évident. Ayant la flemme de mettre les chaussons j'ai bien artifé le départ en tirants aux friends et à la corde avant de finir, en grosse avec le sac & la neige impossible pour moi dure grimper en libre....
La suite est une succession de montées descente petite désescalade ou il faut être attentif. On arrive à une brèche versant nord ou la neige glisse bien et le caillou est interactif, n'étant pas fan de ce terrain montagne / mixte ça me stresse un peu, mais on repart en direction de la tête Biselx, qui n'est pas encore tout près. Et oui c 'est long ce truc... toujours de la neige des qu'on est pas versant sud, heureusement David protège toujours et me rassure.
La descente de la Biselx est une désescalade en 3 max, puis on arrive à un rappel.
On fait l'erreur de tirer un rappel de 50m qui nous pose au pied d'un couloir bien pourri un peu en contrebas à 20m de la brèche.
Du coup on tire une longueur dans du terrain normalement mixte mais là sans neige ou rien ne tient, les crampons encrent dans la terre, les cailloux suivent la loi de la gravité mais c'est pas très long mais terrain pas terrible... et un petit passage de 3m en dry nous ramène à la brèche sur le bon itinéraire. On garde les crampons pour contourner les aiguilles penchées, puis on les enlève à nouveau. Au sommet de la première aiguille penchée, c'est pas fini il y en a une autre On refait un petit rappel et on contourne encore côté nord dans du mixte en 3 avec encore pas mal de neige qui gêne la progression dans le rocher. Après les aiguilles penchées le terrain est bien sec et le granite excellent . Ca déroule bien jusqu'au sommet de l'aiguille de la varappe avec encore quelques jolis passages sur une arête aérienne qui grimpe. Enfin on rejoint le sommet alors que je commence à ralentir le rythme, faut pas tarder pour les rappels car il est 17h00 & ça se couvre. Les deux premiers rappels passent bien, Puis on doit dés-escalader un peu pour trouver le 3ème.
Heureusement on en a coincé aucun. Encore un autre rappel bien raide et en dernier pour franchir la rimaye (franchement impressionnante, une dizaine de mètre de haut et franchement surplombante...) on peut enfin prendre pied sur le glacier. Là le temps change vite et on se retrouve vite à moitié dans le brouillard à ne plus voir le refuge, heureusement David à pris l'azimut.
Ensuite on attaque la descente sous une averse, on rejoint le refuge d'Orny vers 19h30, après la traversé du glacier du Trient. On hésite à y dormir et finalement le temps n'étant pas annoncé bien terrible le lendemain et l'averse s'étant arrêté on descend... C'est quand même bien long, arrivée à Champex à 23h30... 2h00 de route pour rentrer, on a fait du sport....Deux jours de voyage en montagne avec personne ou le temps est comme suspendu et ou on a l'impression d'être rester beaucoup plus longtemps la haut tellement ce qu'on y vis est intense.
Merci David pour m'avoir amené, motivé, (r)assuré & pour ces deux belles journées remplie de bonheur, de souvenirs et d'amitié...

Les photos:

DSC04602 DSC04603 DSC04604 DSC04607 DSC04608 DSC04609 DSC04611 DSC04612 DSC04613 DSC04615 DSC04616-1 DSC04617-1

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents